Examen d’entrée en 7 ème année : 30.609 candidats dont 16.002 filles affrontent les épreuves dans la Commune de Ratoma

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les examens nationaux session 2023 ont démarré ce lundi 5 juin sur toute l’étendue du territoire national. Pour cette année, c’est le certificat d’étude élémentaires qui a ouvert le bal. Dans la commune de Ratoma, l’école primaire Kipé 2 a été choisi comme point focal pour le lancement de la première épreuve. Mais bien avant, les consignes sont claires :

« Les consignes de l’année-là, rien ne change comme l’année passée. Nous restons dans l’esprit du CNRD, tolérance zéro ! Et l’examen mérité, tout pour les méritants et rien que pour les méritants. Nous donnerons à César ce qui appartient à César, il l’a dit et nous sommes en train de veiller à ça. Qui conque blague d’essayer de faire quelque chose avec les tous petits, il va se voir purement et simplement éliminé du centre et il serait poursuivi selon la loi », déclare Fodé Aly Kourouma, délégué du centre Kipé 2.

« Nous avons 67 centres dans la commune de Ratoma avec un effectif de 30.609 candidats, dont 16.002 filles. Dans les dispositions, nous avons commencé par la restitution du rapport de synthèse de l’atelier préparatoire dans lequel il y a eu des recommandations et ensuite, nous sommes passés à la prestation de serment des chefs de centre, qui à leur tour devrait faire passer le message aux surveillants. Chaque surveillant à une fiche d’engagement dans laquelle juridiquement, il est engagé en cas de déviance. Si un surveillant ou un élève est pris en flagrant délit, il sera exclu », martèle le Directeur communal de l’éducation de Ratoma, Christophe lamine kadouno.

Pour la commune de Ratoma, c’est les ministres de l’Enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation, et celui de la sécurité qui ont lancé les épreuves de rédaction. Pour Dr Diaka Sidibé, la vision des autorités de la transition est de prôner l’excellence.

« Aujourd’hui au niveau de l’école primaire kipé 2, nous avons lancé le message du gouvernement, vous n’êtes pas sans savoir que depuis l’avènement du CNRD à sa tête le Colonel Mamadi Doumbouya, l’excellence est prônée dans le système éducatif guinéen, donc nous avons profité de cette occasion de lancement des examens pour lancer un message à ces jeunes qui competissent aujourd’hui pour qu’il y ai de la sérénité, de la quiétude, de l’éthique et de la déontologie. Nous nous sommes également adressés aux encadreurs, mais aussi aux surveillants pour que ces examens nationaux session 2023 soit une pleine réussite dans tous les centres d’examens de Conakry et à l’intérieur du pays », déclare la ministre de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation.

Le Centre d’examen Kipé 2 qui n’a pas de caméra de surveillance, compte 504 candidats, dont 271 filles et 34 surveillants. Cette première journée va connaître les épreuves de Rédaction et de la Géographie .

Alseny Dine CAMARA

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Walimedias

GRATUIT
VOIR