Charlotte Daffé<<Il faudrait que les candidats se départissent de tout esprit de fraude>>

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La ministre de la pêche, de l’aquaculture et de l’économie maritime a procédé au lancement des épreuves du baccalauréat unique, ce vendredi 16 juin dans la commune de Matoto.

Cette année, de nouvelles dispositions ont été prises notamment l’installation des caméras de surveillance, dans plusieurs centres.

Charlotte Daffé reste donc optimiste en ce qui concerne, la réussite de cet examen.

<<On a lancé les épreuves, et on a vraiment senti une certaine sérénité chez les candidats. Nous avons véhiculé des messages clairs. Comme le disait tout à l’heure madame la Vice présidente du CNT, il faudrait que les enfants se départissent de tout esprit de fraude, pour contribuer à l’excellence. On a trop longtemps cultivé la médiocrité dans ce pays, mais avec le diagnostic posé l’année dernière, et tous les efforts qui sont fournis cette année, on espère vraiment qu’on va vers la culture de l’excellence>>, a estimé la ministre de la pêche.

Le directeur communal de l’éducation a quant à lui, rappelé que les dispositions antérieures restent en vigueur.

<<Les dispositions sont les mêmes, aucun candidat n’a son téléphone, aucun surveillant non plus>>, a-t-il rassuré.


Au total, 21 237 candidats dont 9 522 filles, affrontent le baccalauréat unique cette année, dans la commune de Matoto.

Aboubacar Sidiki Kourouma, un des candidats se montre déjà confiant, et invite ses amis à respecter les consignes édictées.


Walimedias.com

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Walimedias

GRATUIT
VOIR