Ministère du Commerce : signature d’un protocole d’accord sur l’approvisionnement du marché et fixation des prix des denrées alimentaires

Get real time updates directly on you device, subscribe now.



Dans le cadre de soulager le panier de la ménagère, le ministère du commerce de l’industrie et des PME, à travers la direction du commerce intérieur et de la concurrence, a procédé ce mardi 30 janvier, à la signature d’un protocole d’accord avec la direction générale des Douanes, la chambre de commerce d’industrie et d’artisanat . Cet accord tripartite signé après une large concertation, permet à chaque guinéen de se nourrir en quantité et en qualité à des prix abordables, surtout à l’approche du Carême et du ramadan.

impliquer l’engagement des parties prenantes dans le cadre du dédouanement et de la commercialisation des denrées de première nécessité sur le marché guinéen, comme l’indique le tableau ci-dessous :



La chambre du commerce, de l’industrie et d’artisanat de Guinée, une entité importante dans ce protocole d’accord, s’engage à son tour à “soumettre ses importations aux procédures législatives et réglementaires en vigueur en République de Guinée en approvisionnant suffisamment le marché guinéen jusqu’au 31 décembre 2024.

– Fournir à la Douane les documents commerciaux conforme pour les opérations de dédouanement.

– Importer et mettre à la consommation, une quantité suffisante et satisfaisante des produits en objets jusqu’au 31 décembre 2024, afin de répondre à la demande nationale.

– Prendre toutes les dispositions utiles pour faciliter aux services de douane, le contrôle de la régularité des importations et le respect des engagements souscrits pendant et après le dédouanement”.

Pour l’exécution correcte de cette décision sur le terrain, le gouvernement à travers le ministère du commerce de l’industrie et des PME, rappelle que “toute vente des denrées de première nécessité au-delà des prix maximum convenus constitue un détournement de destination privilégiée et expose l’opérateur au paiement (remboursement) de la facilitation accordée et des pénalités conformément au Code des douanes.

Chaque vente de denrées doit faire l’objet d’établissement d’une facture de vente dûment remplie et signée par l’importateur”.

C’est pourquoi, la Ministre du commerce de l’industrie et des PME, Louopou Lamah, a saisi l’occasion pour inviter tous les acteurs à la collaboration.

« Si nous nous sommes engagés à travailler ensemble, on doit se supporter et contribuer à l’allègement du panier de la ménagère, nous devons être transparents dans ce que nous faisons.

Mais ce que nous n’allons pas tolérer, c’est de s’asseoir unilatéralement appliquer des prix qui ne sont pas convenus dans le protocole. Là nous n’allons pas tolérer, c’est pourquoi on exige à ce que vous les grossistes vous vendez toujours avec les factures, ça nous aide à détecter les structures de distribution et les détaillants qui vont se mettre dans cette pratique », a invité la Ministre.

Pour s’assurer de l’application des décisions dans les marchés guinéens, un numéro vers « 142 » est mis à la disposition des citoyens afin de remonter les informations sur les défaillances.

Ce protocole d’accord entre en vigueur à partir de sa date de signature pour un délai de trois mois, du 16 janvier au 30 avril 2024.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Walimedias

GRATUIT
VOIR